Top 3 des erreurs à ne pas commettre lors de la rédaction de son CV

Top 3 des erreurs à ne pas commettre lors de la rédaction de son CV

26 août 2015 0 Par claudia

Jamais les recruteurs n’ont reçu autant de CV. Avec plus de 3 millions de Français au chômage, quoi de plus normal. Mais cette situation sans précédent oblige tous ceux qui cherchent un emploi à soigner leur CV. Et à se distinguer dans ce qui constitue le premier contact entre un recruteur et un postulant. Il faut savoir se faire remarquer dans le bon sens mais ne pas s’exclure avec un CV trop excentrique.

 

Top 3 des erreurs à ne pas commettre lors de la rédaction de son CV 

 

Faire des fautes d’orthographes

C’est la première des règles, dite, redite et rabâchée chaque année à des milliers de candidats, et pourtant il faut le redire, et le répéter inlassablement : même la plus petite faute de frappe, un seul mot manquant ou la mauvaise forme d’un mot, (son/sont, est/ait, etc…), peuvent réduire à néant vos  chances de progresser dans votre recherche d’emploi.

D’un autre côté, un CV clair et sans faute, vous ouvrira des portes. Utilisez les  logiciels de correction orthographique, mais pas seulement. Demandez ensuite à  un ami, un enseignant ou un collègue qui s’y connait en orthographe/grammaire de relire votre version finale.

 

Insérer des informations floues

Ne vous contentez pas d’une simple énumération de vos différentes expériences. Les informations trop vagues comme « anglais » sont à bannir. Précisez : « parlé couramment », par exemple. De même, les mentions « comptable » ou « secrétaire » ne suffisent pas. N’hésitez pas à détailler vos différentes responsabilités : donnez du concret à votre lecteur. Si vous êtes jeune diplômé, pourquoi ne pas mettre en avant votre sujet de mémoire, ou telle option spécifique ?

 

Mettre ou non des photos ?

Sauf dans le cas de métiers d’acteurs ou de la scène, une photo sur un CV n’est pas obligatoire. Cependant dans certains pays comme aux USA, une photo sur un CV peut être mal perçue car des recruteurs craignent d’être accusés de discrimination fondée sur l’apparence. C’est à voir au cas par cas en fonction de la culture de l’entreprise (à limiter dans les entreprises américaines).

De plus, tout comme pour les informations personnelles, une photo peut aussi vous desservir : si elle ne vous met pas en valeur, ne la mettez pas sur votre CV. Au contraire, si vous avez une photo professionnelle (on évite les photos de  vacances « coupées » ou une photo qui date de 10 ans) une photo peut  accrocher le regard et inciter le recruteur à s’intéresser à votre CV.