Le paramédical : un secteur qui recrute

Le paramédical : un secteur qui recrute

10 novembre 2016 0 Par claudia

Depuis de nombreuses années le domaine du paramédical manque de personnel. Cela est dû surtout au vieillissement de la population ainsi qu’aux nombreux départs à la retraite, les besoins sont en constante augmentation, avec eux, les embauches ainsi que les débouchés.

Un certain  nombre de métiers sont très demandés, comme les infirmiers, kinésithérapeutes ou encore les ostéopathes. Dans certains cas, on peut même exercer sans qualification (aide-soignant) bien que les postes du paramédical sont pour la plupart exigeants : les centres médicaux recrutent en général sur concours ou sur dossier.

 

le-paramedical-un-secteur-qui-recrute

Salarié ou à son propre compte

Le secteur du paramédical compte plus de 1 million de professionnel, dont 75 % de femmes. Vous pouvez y travailler autant dans le public que dans le privé pour une clinique privée ou encore à votre propre compte. Au nombre des recruteurs, on compte la fonction publique (les hôpitaux d’État), les mairies et régions, les maisons de retraite, les organisations non-gouvernementales, les cabinets privés, les centres de soins … Les travailleurs (infirmiers, aides-soignants, urgentistes…) sont surtout à l’hôpital, alors que les spécialistes de la rééducation (kinésithérapeutes, ostéopathes…) exercent principalement en libéral.

Cependant, les orthophonistes se retrouvent de plus en plus dans les structures hospitalières puis la demande en infirmiers libéraux augmente du fait de l’accroissement des soins à domicile.

La demande de plus en plus forte de soins ainsi que le grand nombre de départs à la retraite des travailleurs du secteur contribue à gonfler les offres d’emploi. Surtout pour les aides-soignants ainsi que les infirmiers, deux professions en première ligne quand il faut aider les patients en perte d’autonomie ou souffrant de maladies chroniques.

 

Des formations réglementées

Parce qu’il s’agit de la santé, les professions du paramédical sont régies par des règles assez strictes. Pour exercer, il faut souvent décrocher un diplôme dans le métier qui y prépare spécialement. La plupart des titres ainsi que diplômes du paramédical sont décernés par le ministère de la Santé et le ministère de l’Éducation Nationale.

On peut accéder à ce secteur à différents niveaux de formation. C’est pourquoi, aucun diplôme scolaire n’est demandé pour se former afin d’obtenir un diplôme d’État d’ambulancier. Même s’il faut valider trois années d’études post bac pour se voir décerner un diplôme de psychomotricien.

Il faut noter que le secteur permet plusieurs évolutions aux professionnels, par exemple d’aide-soignant à infirmier d’État.