Comment devenir moniteur d’auto-école

Comment devenir moniteur d’auto-école

21 juin 2015 0 Par claudia

De nos jours on ne parle plus de « moniteurs d’auto-école » mais plutôt « d’enseignants de la conduite ». Ceci parce que leur mission est désormais beaucoup plus complexe que la simple initiation aux déplacements en véhicule. Ils doivent en effet aider leurs apprenants à développer les aptitudes de conduite requises et les attitudes appropriées à la sécurité.

 

 moniteur d’auto-école

 

Apprendre à conduire

Motos, voitures de tourisme, poids lourds,… Le moniteur enseigne le code de la route et la conduite aux futurs conducteurs. Il reçoit l’élève et lui fait des propositions sur la formule d’apprentissage qui s’adapte mieux à sa situation (conduite accompagnée, leçons individuelles, stages intensifs, conduite supervisée…).

Les cours sur le code de la route sont donnés en séances collectives. Les apprenants répondent interactivement aux questions sur les scènes projetées au cours de la séance. Il programme aussi des séances de conduite individuelle. Il dispose de pédales secondaires, pour intervenir en cas de besoin.

 

La formation de moniteur d’auto-école

Cette profession est réglementée.  Ainsi pour l’exercer, il faut forcément avoir un diplôme national attesté par le ministère en charge des transports : le BEPECASER.  Ce ministère organise annuellement cet examen. Pour y participer, il faut établir un dossier de candidature pour la préfecture de votre lieu de formation ou de résidence.

Les conditions pour cet examen sont :

  • avoir le niveau bac ou tout au moins être titulaire du diplôme national du brevet ou équivalent
  • être titulaire d’un permis de conduire catégorie B

 

Les conditions pour pouvoir exercer ce métier sont :

  • être titulaire d’un permis B de plus deux ans d’ancienneté (donc le délai probatoire du permis de conduire doit être dépassé)
  • être âgé d’au moins 20 ans
  • avoir le BEPECASER
  • disposer d’un casier judiciaire vierge c’est-à-dire dépourvu de tout délit
  • obtenir l’accord d’enseigner à la préfecture (agrément recevable pour 5 ans)
  • être reconnu apte pour exercer cette profession.

Pour plus d’informations sur cet examen consulter le site de la Sécurité Routière.

 

Evolutions professionnelles du moniteur d’auto-école

Le moniteur d’auto-école ne pourra pas entreprendre d’ouvrir sa propre école juste après l’obtention du BEPECASER. Il doit au minimum attendre 2 ans ou valider plus de 3000 heures de conduite et être aussi âgé d’au moins 23 ans pour être qualifié d’exploitant d’auto-école. Il a également la possibilité de devenir instructeur des moniteurs d’auto-école s’il décroche le BAFM, le brevet d’aptitude officiel délivré par l’état.